Quatrième des 24H SPA EWC Motos, le team Yoshimura SERT Motul est toujours en tête du championnat du monde d’endurance FIM. Avec quatre équipes en 31 points, rien n’est encore fait dans la lutte pour le titre.

 

Près d’un quart des points du championnat du monde d’endurance FIM 2022 ont été répartis aux 24H SPA EWC Motos, le week-end dernier. Pour en empocher, les 38 équipes au départ disposaient de quatre opportunités : finir dans le top-5 en qualification, être dans le top-10 aux pointages des 8 heures et 16 heures de course, puis faire partie du top-20 à l’arrivée. Et à ce jeu-là, la BMW n°37 a presque fait carton plein.

 

Montés sur la plus haute marche du podium, les hommes du BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM ont capitalisé sur leur succès (40 points), leur deuxième place en qualification (4 points) et les passages après 8 heures (troisième, 8 points) et 16 heures (premier, 10 points) pour s’approcher du score parfait : 62 unités prises sur 65 possibles.

 

Surprenante deuxième à Spa-Francorchamps (33 points), la Kawasaki n°4 du TATI TEAM BERINGER RACING n'était pas devant aux essais, mais bien classée après 8 heures (cinquième, 6 points) et 16 heures (troisième, 8 points). Cela lui permet de remonter à la quatrième place du championnat, à un petit point du YART - Yamaha Official Team EWC. La Yamaha n°7 était partie pour faire un grand résultat, avant qu'un problème moteur ne la contraigne à l'abandon. Elle est l’une des perdantes du week-end parmi les candidates au titre.

 

Le YART cède sa deuxième place du championnat à la Honda n°5, troisième des 24H SPA EWC Motos. Le team F.C.C. TSR Honda France est ainsi le nouveau dauphin du Yoshimura SERT Motul, 15 points derrière. La Suzuki n°1 a fini au pied du podium à Spa-Francorchamps, mais conserve la tête du classement général grâce à sa régularité tout au long du week-end : la troisième place en qualification (3 points), la première après 8 heures (10 points), la cinquième après 16 heures (6 points) et la quatrième à l'arrivée (24 points).

 

Le top-4 du championnat se tient en 31 points (cf.classement ci-dessous), et les rebondissements de l'endurance font que même distancé de 42 points, le BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM a encore des chances de monter sur le trône. Il lui faudra pour cela continuer sur sa lancée aux 8 Heures de Suzuka, le 7 août prochain.

 

Chez les Superstock, le TEAM 18 SAPEURS POMPIERS CMS MOTOSTORE a fait la bonne opération en terminant deuxième en Belgique. Il profite des déboires de plusieurs de ses rivaux, comme ceux de la Honda n°55 (NATIONAL MOTOS HONDA) ou de la Kawasaki n°24 (BMRT 3D MAXXESS NEVERS), pour s'offrir un bol d'air au classement général.

 

La Yamaha n°18 mène désormais les débats avec 23 points d'avance sur la Yamaha n°94 (TEAM LH RACING), vainqueur à Spa-Francorchamps. Troisième du classement général, la Suzuki n°44 (No Limits Motor Team) est repoussée à 31 points.

 

Championnat Formula EWC - Top-5 après les 24H SPA EWC Motos :

  1. Suzuki n°1 (Yoshimura SERT Motul) - 106 points
  2. Honda n°5 (F.C.C: TSR Honda France) - 91 (-15)
  3. Yamaha n°7 (YART - Yamaha Official Team EWC) - 76 (-30)
  4. Kawasaki n°4 (TATI TEAM BERINGER RACING) - 75 (-31)
  5. BMW n°37 (BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM) - 64 (-42)

 

Championnat Superstock - Top-5 après les 24H SPA EWC Motos :

  1. Yamaha n°18 (TEAM 18 SAPEURS POMPIERS CMS MOTOSTORE) - 106 points
  2. Yamaha n°94 (TEAM LH RACING) - 87 (-19)
  3. Suzuki n°44 (No Limits Motor Team) - 75 (-31)
  4. Kawasaki n°33 (TEAM 33 LOUIT APRIL MOTO) - 64 (-42)
  5. Yamaha n°86 (PITLANE ENDURANCE #86 - JP3) - 56 (-50)

 

Les classements complets sont à retrouver en cliquant ici.

Retour aux news